Pour devenir écrivain et améliorer son écriture, il faut écrire beaucoup. Il faut même écrire régulièrement, et si possible, tous les jours.

Il est donc nécessaire de trouver du temps pour écrire, mais aussi pour lire. Un bon écrivain est avant tout un grand lecteur. Il n’est pas possible d’écrire sans lire beaucoup.

Le problème c’est qu’on ne l’a pas ce temps. On a déjà du mal à tout gérer dans nos vies, il paraît impossible de rajouter quelques heures par jour ou même par semaines à consacrer à l’écriture et à la lecture.

C’est ainsi que beaucoup de personnes repoussent leur rêve d’écrire un livre pendant des années. Je sais de quoi je parle, c’est ce que j’ai fait.

On se dit qu’on aimerait bien écrire un livre un jour. On pense que dans une époque future, on aura peut-être plus de temps pour s’investir dans un tel projet, donc on attend. Mais le bon moment pour commencer n’arrive jamais et on finit par abandonner ce rêve de devenir écrivain.

Je trouve ça terrible.

Trop de personnes abandonnent leurs rêves ou leurs projets par manque de temps. Ils n’osent jamais se lancer réellement car ils sont pris dans leur quotidien et n’arrivent pas à dégager un peu de temps pour leur passion.

Ils font là une grosse erreur.

Renoncer à son projet par manque de temps est une erreur car le temps n’est pas le problème. Le problème c’est vous.

Je vous expliquerai bien comment faire pour économiser un peu de temps par ci ou par là afin de libérer quelques heures par semaines dédiées à l’écriture, mais c’est inutile.

Essayer de gratter un petit peu de temps ne sert pas à grand-chose. Pas à devenir écrivain en tout cas. Si le temps est la raison pour laquelle vous n’écrivez pas encore aujourd’hui, alors la solution est de complètement changer d’état d’esprit. Car en réalité, vous voyez les choses à l’envers.

L’idée est qu’on ne construit pas la vie de ses rêves en économisant du temps. Mais on construit la vie de ses rêves, et le temps s’économise lui-même.

« Je n’ai pas le temps d’écrire » signifie en fait « l’écriture n’est pas ma priorité ». Il n’est pas question de temps, mais de priorité.

On a tous le même nombre d’heures dans une semaine : 168 heures exactement. Si l’on enlève les heures de sommeil, c’est-à-dire (8×7) 56 heures, cela fait 112 heures éveillées. On peut aussi enlever les heures de travail, disons entre 35 et 70 heures. Chaque personne a donc entre 77 et 42 heures de temps libre par semaines. Cela fait beaucoup d’heures.

Comment se fait-ils alors que certaines personnes écrivent et d’autres n’en ont pas le temps ? Pourquoi certaines personnes ont l’impression de manquer de temps alors qu’on dispose tous du même nombre d’heures par semaine ?

Alors c’est vrai, certaines personnes ont des vies plus compliquées que d’autres et ont besoin d’utiliser une partie de leur temps libre pour gérer ça. Mais combien de temps cela prend-il dans une semaine ? Est-ce que 100 % de votre temps est utilisé pour des choses indispensables ?

En réalité, on est capables de libérer du temps, lorsqu’il le faut vraiment. Quand quelque chose de très important et de très urgent survient, on s’en occupe en priorité.

Cela signifie que le temps est élastique. On ne peut pas trouver plus de temps, mais on peut choisir quoi mettre dans les 168 heures de nos semaines. Quand quelque chose est notre priorité, on trouve le temps de s’en occuper, quoi qu’il arrive.

Nous avons le temps. Il faut juste se le réapproprier avec ce qui compte vraiment. Nous avons le pouvoir de remplir nos vies avec ce que nous voulons, donc profitons en.

Maintenant, je vais vous poser une question : est-ce que l’écriture est importante pour vous ? Voulez-vous vraiment écrire un livre et devenir écrivain ? Si oui, êtes-vous capables d’en faire une de vos priorités ?

Si la réponse est oui, c’est super. Vous trouverez le temps d’écrire.

Sur les 168 heures de votre semaines, l’écriture doit passer juste après les choses vitales. Demandez-vous à chaque fois que vous faites une activité si celle-ci vous tient plus à cœur que l’écriture ou non. Si vous aimez vraiment l’écriture, vous pourrez la faire passer avant un tas de choses dans votre quotidien.

Nous avons le temps d’écrire, si l’écriture est notre priorité. Devenir écrivain n’est pas une question de temps mais de choix.

Êtes-vous prêts à choisir de faire entrer l’écriture dans votre vie ?

Si vous choisissez de faire de l’écriture votre priorité et de vous lancer dans la pratique, inscrivez-vous aux emails. J’envoie régulièrement de nouveaux conseils sur l’écriture pour aider les écrivains débutants à progresser.

Catégorie
Tags

One response

  1. Le désir et l’enthousiasme que j’ai d’écrire. Raconter mes souvenirs d’enfance, décrire mes joies, mes rêves. Ma difficulté d’accepter de vieillir. Ma sensibilité et mon but de vouloir absolument réussir tout au long de ma vie.
    J’aimerais pouvoir écrire des histoires qui seraient différentes et amusantes et qui seraient originales.

Derniers articles

Combien de fois avez-vous abandonné une histoire en cours d’écriture ? Commencer à […]
Il y a quelques jours, j’ai eu un nouveau smartphone. J’ai découvert […]
D’un côté, il y a les livres.  De beaux objets qui renferment […]