Lorsqu’il achète un livre et qu’il s’investit dans une histoire sur plusieurs centaines de pages, le lecteur a envie que ce qui se passe dedans soit important. Il veut que l’histoire ait de l’enjeu, que son dénouement compte vraiment.

En ayant des enjeux importants dans votre histoire, les événements qui surviennent sont alors plus significatifs. Le lecteur se sent donc plus concerné par ce qu’il lit.

Qu’est-ce que l’enjeu d’une histoire ?

La meilleure façon de penser aux enjeux d’une histoire est de déterminer la conséquence de l’échec ou de la réussite du personnage dans sa quête.

Qu’a-t-il à gagner où à perdre à la clé de son aventure ? Quels sont les risques et les récompenses ?

Pour connaître les enjeux de votre histoire, vous devez vous poser deux questions :

Que pense le personnage qu’il va arriver s’il réussit ?

De quoi le personnage a-t-il peur s’il échoue ?

Le lecteur doit aussi connaître la réponse à cette question. Il doit savoir à quel point il est important que le personnage réussisse. C’est ainsi qu’il sera impliqué émotionnellement dans l’histoire, qu’il ressentira la tension, le suspense et qu’il aura besoin de continuer à lire jusqu’à la fin.

La volonté du personnage

Le personnage doit vouloir quelque chose très intensément. Il doit avoir une motivation et un objectif. C’est ce qui conduit les actions de votre personnage.

Un personnage sans motivation est passif et non intéressant. S’il ne désire rien, il n’a rien à gagner et rien à perdre. L’histoire est donc dépourvue d’enjeux et est complètement inintéressante.

Votre personnage principal doit donc avoir une motivation, mais c’est aussi le cas des personnages secondaires. C’est en les confrontant que vous allez créer du conflit.

Encore une fois, le lecteur doit être au courant de ces motivations. Le lecteur se sent impliqué dans l’histoire quand le personnage l’est. Et c’est sa motivation qui fait qu’un personnage est impliqué dans le récit.

Intensifier les enjeux d’une histoire

L’échec ou le succès du personnage varie selon les genres. Dans une histoire d’aventure, l’enjeu peut être de sauver le monde ou de laisser mourir des milliers de personnes, dans une histoire d’amour, l’enjeu peut être une relation, etc.

Dans tous les cas, il faut faire en sorte que cet enjeu soit important pour le personnage personnellement. Même si c’est un enjeu qui le dépasse, il doit y trouver un intérêt personnel.

Par exemple dans le film Ocean’s 11, le protagoniste organise un braquage non seulement pour s’enrichir lui et ses acolytes, mais aussi pour récupérer la femme qu’il aime. Il y a un enjeu sentimental, bien plus personnel et intime, en plus de l’enjeu principal.

Il faut toujours faire en sorte de connecter les risques et récompenses à ce qui intéresse vraiment le personnage. Demandez-vous ce que cela signifie pour lui.

Pour qu’il paraisse plus intense, le mieux est que l’enjeu très personnel soit lié à quelque chose de plus grand, et inversement, que l’enjeu très large soit lié à quelque chose de très personnel pour le personnage.

Comment pouvez-vous augmenter l’impact du succès ou de l’échec du personnage sur le monde de votre histoire ?

Comment pouvez-vous augmenter l’impact du succès ou de l’échec du personnage sur ce qui compte personnellement pour lui ?

Avoir des enjeux forts dans son histoire donne plus de raisons au personnage de se sentir concerné par ce qu’il se passe dans l’histoire, qu’il y participe avec la plus grande attention et qu’il soit impliqué. Et quand le personnage est impliqué dans l’histoire, le lecteur l’est aussi.

Tags

Derniers articles

Combien de fois avez-vous abandonné une histoire en cours d’écriture ? Commencer à […]
Il y a quelques jours, j’ai eu un nouveau smartphone. J’ai découvert […]
D’un côté, il y a les livres.  De beaux objets qui renferment […]