D’un côté, il y a les livres. 

De beaux objets qui renferment le savoir ou bien une histoire passionnante. 

Ils permettent de s’instruire ou bien de voyager en passant un bon moment. 

De l’autre côté, il y a les smartphones. 

Des bijoux technologiques, certes utiles, mais qui ont la fâcheuse tendance à nous voler notre temps.

Bien qu’un smartphone permette aussi de s’instruire et de découvrir des œuvres d’art, de cinéma ou de littérature, ce n’est en général pas pour cela que l’on s’en sert le plus. 

On passe plutôt notre temps sur les réseaux sociaux, sur YouTube ou bien à regarder les actualités. 

Il n’y a pas de mal à ça. Mais est-ce que pour un écrivain, ce ne serait pas plus intéressant de passer moins de temps sur son téléphone et plus de temps à lire ?

Tous les écrivains sont d’accord sur ce point : pour écrire, il faut lire beaucoup. C’est indispensable. 

Lire des livres pratiques (de développement personnel, sur l’écriture, etc.) peut vraiment nous aider à réussir dans nos projets. 

Et lire des livres de fiction, bien que seulement un divertissement pour beaucoup de personnes, est très enrichissant pour un écrivain. 

Si vous considérez que vous ne lisez pas assez par rapport aux ambitions que vous avez dans l’écriture, il serait alors sûrement judicieux de réduire le temps que vous passez sur votre smartphone et de le remplacer par du temps de lecture. 

Le problème, c’est que c’est beaucoup plus facile de sortir son smartphone qu’un livre. 

Le smartphone et les réseaux sociaux sont faits pour nous rendre addicts. 

Chaque jour, les personnes les plus intelligentes des plus grosses entreprises du monde se creusent les méninges afin de trouver des solutions pour vous inciter à passer plus de temps sur leur appareil ou leur site.

Alors c’est normal que l’on ait du mal à résister. 

Un livre, en revanche, n’est pas très attractif. 

Le téléphone s’impose à nous en stimulant nos sens : il vibre, clignote ou émet des sons. 

Le livre ne fait rien de tout ça. Il reste muet même s’il a beaucoup plus de choses à dire. 

De plus, le téléphone est toujours dans notre poche. C’est un outil qu’on a l’habitude de sortir sans raison, dès que l’on a un instant. Il en est presque devenu une extension de nous-mêmes. 

Alors que le livre, même s’il est de poche, est plus difficile à amener partout avec nous. Il reste bien souvent chez nous ou dans notre sac et l’on ne le sort pas par réflexe comme notre smartphone. 

Alors, comment faire pour rendre un livre plus attractif ? Comment lire plus au lieu de perdre notre temps sur notre smartphone ?

Et bien plutôt que d’essayer de lutter contre notre téléphone, je propose de l’utiliser pour lire ; de transformer notre smartphone en livre.

Comment fait-on cela ?

Il suffit d’installer l’application Kindle sur son smartphone (ou une autre application si vous n’aimez pas Amazon, mais je pense qu’il y a plus de livres sur Kindle).

Cette application permet de télécharger et de lire des livres, même si l’on n’a pas de liseuse. 

Alors bien sûr, le confort de lecture n’est pas optimal sur un smartphone, mais lire pendant quelques minutes ou dizaines de minutes est loin d’être impossible. Pensez à tout ce que vous lisez déjà sur votre téléphone (mails, réseaux sociaux, SMS…). 

L’idée n’est pas de remplacer la lecture sur papier par la lecture sur téléphone, mais de l’utiliser en complément. 

On peut continuer à lire sur papier, liseuse ou tablette chez nous ou dans des endroits confortables et en plus lire sur téléphone dans les endroits où l’on n’a pas forcément de livre et dans lesquels on a l’habitude de perdre notre temps sur notre smartphone (les transports, les files d’attente, les toilettes et partout où l’on s’ennuie).

Je trouve que le mieux est de mettre l’application Kindle bien en évidence sur la première page d’application de notre smartphone et de mettre toutes les applications qui nous font perdre du temps sur une autre page (ou encore mieux, de les supprimer). 

De cette façon, quand on déverrouille notre téléphone par habitude, on tombe directement sur l’application Kindle et l’on passe du temps à lire au lieu de perdre des dizaines de minutes sur Instagram. 

C’est une toute petite astuce très simple, mais si elle peut nous aider à prendre l’habitude de lire au lieu de traîner sur notre smartphone, elle est redoutablement efficace. 

Ce n’est pas grand-chose d’aller  traîner de temps en temps sur son smartphone, mais tous ces moments cumulés deviennent pour certains une ou plusieurs heures dans la journée. 

Et si vous passez une heure par jour sur les réseaux, au bout de 24 ans, cela fait 1 an. 

À vous de voir si vous préférez passer plusieurs années dans votre vie à lire des livres ou à traîner sur votre téléphone.

Vous seul savez ce qui vous intéresse le plus. Moi j’ai déjà choisi mon camp. 

J’espère que cette astuce vous aidera. 

Catégorie
Tags

Derniers articles

Il y a quelques jours, j’ai eu un nouveau smartphone. J’ai découvert […]
D’un côté, il y a les livres.  De beaux objets qui renferment […]
En plus d’avoir initié l’idée du défi d’écrire 52 nouvelles en 52 […]