Comment naît une histoire ?

Lorsqu’on décide d’écrire une histoire et que l’on se pose face à notre carnet vierge pour la première fois, on peut se demander : « Par quoi est-ce que je commence ? ».

On se demande quel est le point de départ de notre histoire, quelle est l’idée de base.

Lorsqu’on écrit un roman, il faut faire attention à bien structurer l’intrique et à faire en sorte que celle-ci soit cohérente sur le long terme. Il est donc préférable pour la plupart des écrivains de savoir où l’on va et de planifier son histoire à l’avance.

Ce n’est pas forcément le cas pour une nouvelle, qui peut s’écrire de façon beaucoup plus spontanée. La nouvelle permet d’expérimenter, de tester des choses et de créer une histoire à partir de ce qui nous vient à l’esprit sans que l’on ait besoin d’y réfléchir méticuleusement avant.

L’idée génératrice d’une nouvelle peut donc prendre plusieurs formes. Certaines idées peuvent être trop faibles pour constituer un bon roman, mais bien souvent, elles peuvent convenir à une nouvelle qui peut être extrêmement courte. Le meilleur moyen de savoir si notre idée de nouvelle est bien, c’est de la tester directement.

Je vous présente donc plusieurs catégories d’idées comme points de départ pour une histoire courte.

Un personnage

Vous pouvez avoir envie de raconter l’histoire d’un personnage spécifique. Plusieurs choses peuvent vous intéresser chez un personnage : son activité (détective, assassin, vampire, sorcier, avocat, etc.), son objectif (ce qu’il veut vraiment, son rêve), une faiblesse ou un handicap qu’il a (physique ou mental), un trait de caractère, etc.

N’importe quel personnage avec une spécificité forte peut être le point de départ d’une histoire. Il faut se demander ensuite comment sa spécificité engendre l’histoire, comment l’intrigue découle du personnage.

Un lieu

Certains lieux, que vous ayez visité ou non peuvent vous inspirer pour leur Histoire, leur atmosphère, leurs habitants, leur réputation …

Demandez-vous ce qui vous a marqué dans les lieux qui vous ont touché, ou bien faites des recherches sur des lieux qui vous font rêver. Une fois que l’on a choisi le lieu idéal pour son histoire, il suffit d’y amener des personnages et de voir comment ils réagissent face à la particularité de ce lieu.

Un thème ou une émotion

Le but premier de votre histoire peut être de faire ressentir quelque chose de particulier au lecteur. Demandez-vous alors ce qui vous fait vous-même ressentir cette émotion.

Par exemple, si vous voulez raconter une histoire triste, essayez de vous rappeler des moments les plus tristes de votre vie ou dans les histoires que vous connaissez pour vous en inspirer.

Le thème est en général très lié à l’émotion principale de votre histoire. Il s’agit du type d’histoire que vous voulez raconter. En reprenant l’exemple de la tristesse, vous pouvez raconter une histoire à propos d’une trahison, de la mort d’une personne aimée, à propos d’un échec, etc.

Un événement ou une situation

Que ce soit une idée d’événement déclencheur, de chute ou d’une scène quelconque de votre histoire. Ce qui peut vous inspirer le plus peut être une situation parce qu’elle vous semble drôle, touchante, intrigante ou dramatique.

Cet événement peut être :

  • un événement historique
  • une situation de la vie quotidienne
  • une spéculation à propos d’un futur proche ou lointain

Le plus simple pour imaginer une situation est des se demander « et si … ».

Et si dans 200 ans toute la végétation avait disparu de la Terre ?

Et si mon patron était en fait un extraterrestre avec une apparence humaine ?

Et si Kennedy avait simulé son assassinant ?

Et si un jeune homme homosexuel tombait amoureux d’un homme marié ?

Et si le narrateur de l’histoire était le meurtrier depuis le départ ?

Cela peut être n’importe quoi. Je suis sûr que vous pouvez trouver plein d’idées comme celles-ci, et sûrement des bien meilleures.

Prenez chacune de ces catégories et listez les idées qui vous viennent à l’esprit. Demandez-vous : Quel genre de personnage m’intéresse ? Quel lieu m’inspire ? Quelle émotion ai-je envie de transmettre ? Quelle situation m’intrigue ?

Dans tous les cas, votre histoire va contenir à la fois des personnages, des lieux, des événements et des émotions. Vous développerez tout cela ensuite. Mais il faut bien commencer quelque-part donc allez-y avec ce qui vous inspire le plus.

L’idée de départ est non définitive, c’est une question que l’on se pose et qui nous guide. Elle peut évoluer avec votre pensée mais son rôle est de piquer votre curiosité, de lancer votre réflexion et de vous faire commencer à écrire.

Catégorie
Tags

Derniers articles

Combien de fois avez-vous abandonné une histoire en cours d’écriture ? Commencer à […]
Il y a quelques jours, j’ai eu un nouveau smartphone. J’ai découvert […]
D’un côté, il y a les livres.  De beaux objets qui renferment […]