Il y a deux ans, je me suis lancé dans l’écriture d’un roman. Mon but n’était pas seulement d’écrire un livre, mais également d’écrire un bon livre. Je voulais que l’intrigue soit cohérente, que le lecteur soit constamment tenu en haleine et que le tout soit bien écrit.

Mais je me suis vite rendu compte qu’écrire un roman est un travail colossal. J’ai passé des mois à développer des personnages, alimenter l’intrigue et le déroulement des péripéties, mettre en place le décor de l’histoire… J’ai rempli des dizaines de pages de brouillon, avant même d’avoir commencé l’écriture du premier jet. Finalement, ce projet de roman n’a jamais abouti.

Avec du recul, je me rends compte que malgré ma motivation au départ, c’était un projet trop ambitieux pour commencer l’écriture de fiction. Écrire un livre demande un gros investissement en temps et en énergie. Et sur le long terme, la majorité d’entre nous finissent par se décourager.

Cependant, je ne pense pas un instant à abandonner l’écriture, ni même le projet d’écrire un roman un jour. Je pense juste qu’il vaut mieux commencer doucement et y aller pas à pas. C’est pour cela que j’ai décidé de commencer par écrire des nouvelles.

Si vous aussi vous vous lancez dans l’écriture ou que vous êtes écrivain mais que vous n’avez pas encore achevé de roman, voici cinq raisons pour lesquelles vous devez commencer par écrire des nouvelles.

1. Les meilleurs écrivains ont commencé par là

Les nouvelles sont un terrain d’entraînement, même pour les plus grands. Ernest Hemingway, Leo Tolstoy, Mark Twain, Roald Dahl et même Stephen King ont commencé par là. C’est l’exercice des nouvelles qui leur a permis d’améliorer leur écriture petit à petit avant de se lancer dans un roman.

« I like to write short stories more because I never met a writer who wasn’t lazy. And a short story is, by its very definition, short. It is something that generally you can turn out in a week to two weeks depending on how well it goes for you. But, at the same time, it gives the same satisfaction of creating a complete world. »
Stephen King

2. C’est le meilleur entraînement pour commencer

Le meilleur moyen pour progresser dans l’écriture c’est… d’écrire ! Jusque-là, je pense qu’on est tous d’accord. Mais il faut écrire de la bonne façon. Pour améliorer ses histoires, il faut écrire des histoires complètes, du début à la fin. Il est important d’expérimenter chaque étape du processus d’écriture.

Mais pour un roman, cela peut prendre plusieurs années. Cela vous oblige à vous investir corps et âme dedans pour qu’au final, votre histoire ne soit jamais publiée. Parce que sans se mentir, le premier texte d’un écrivain débutant est rarement un chef-d’œuvre.

En revanche, on peut aller au bout du processus complet d’écriture d’une nouvelle en seulement quelques semaines, voire quelques jours. C’est beaucoup plus gratifiant, on a réussi à achever une histoire en peu de temps. Et si le texte est mauvais (et il se sera probablement), c’est moins grave car cela ne nous aura pas demandé des efforts si importants. On peut alors commencer une deuxième nouvelle en essayant de faire mieux. Il est facile et rapide de progresser de cette manière. Si on faisait la même chose avec des romans, cela prendrait des années.

3. Vous gagnerez en visibilité

Internet est génial pour partager ses premiers écrits. Vous pouvez par exemple partager vos nouvelles sur un blog, ou bien les publier sur Amazon Kindle pour avoir vos premiers lecteurs, que vos écrits soient bons ou pas. C’est un moyen de tester son écriture auprès d’un public.

Il y a de nombreux concours de nouvelles sur différents thèmes auxquels tout le monde peut participer. Les meilleurs textes sont même récompensés. Voici les principaux concours de nouvelles en français : https://www.concoursnouvelles.com/.

Si vous arrivez à publier une nouvelle dans un magazine, vous aurez plus de chances de trouver un éditeur pour publier un roman par la suite. En effet, des agents regardent dans les magazines littéraires pour trouver des écrivains émergents.

4. C’est un laboratoire d’expérimentations

Les nouvelles sont des textes courts. Elles permettent donc d’expérimenter plusieurs façons d’écrire rapidement et donc sans prendre trop de risques. Vous pouvez par exemple essayer d’écrire avec un nouveau point de vue, ou alors de vous intéresser à des thèmes que vous n’oseriez pas aborder dans un récit plus long.

Il est important d’essayer plusieurs choses différentes. Cela permet de savoir ce que vous préférez et ce qui vous correspond le mieux. C’est par l’expérimentation que vous trouverez votre voie.

5. Vous avez des histoires à raconter

Vous et moi consommons des histoires tous les jours, que ce soit des romans, des films, Netflix, ou même dans les journaux et à la télévision. Écrire des nouvelles est un moyen d’arrêter de consommer et de commencer à créer.

Cela permet également de mettre en pratique les idées que l’on a. On a tous des idées incroyables, mais celles-ci finissent souvent par mourir car on ne les exploite pas. Écrire permet d’immortaliser ces idées, de les partager et parfois de les transformer en quelque chose de beau. Les nouvelles s’écrivent rapidement, on peut donc écrire spontanément, lorsqu’une idée jaillit en nous. Elles permettent une écriture de l’instant présent : c’est créer sur le moment.

La nouvelle est le meilleur exercice pour commencer l’écriture. C’est un petit pas pour passer de l’inaction à la pratique de l’écriture. Avant ce petit pas, il n’y a rien du tout. Et après vous vous retrouvez avec votre première histoire écrite entre les mains. C’est déjà quelque chose d’énorme dont n’importe qui peut être fier. C’est un petit pas qui a le pouvoir de tout changer pour vous : c’est le premier pas dans le monde de l’écriture.

« Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas »
Lao-Tseu

Si tu veux passer à l’action et entrer dans le monde de l’écriture, tu peux t’abonner aux emails privés.

Catégorie
Tags

Derniers articles

Il y a quelques jours, j’ai eu un nouveau smartphone. J’ai découvert […]
D’un côté, il y a les livres.  De beaux objets qui renferment […]
En plus d’avoir initié l’idée du défi d’écrire 52 nouvelles en 52 […]