Pour savoir écrire des nouvelles, il est indispensable de lire des nouvelles. Mais lire n’est pas suffisant. Pour tirer des leçons de ce qu’on lit, il faut savoir analyser et comprendre un texte. La nouvelle est un écrit plus court et moins complexe qu’un roman, il est donc plus facile et plus rapide de l’analyser.

Je vais vous présenter ici les éléments importants dans l’analyse d’une nouvelle. En y prêtant attention la prochaine fois que vous lirez, vous pourrez identifier la composition du texte et ainsi comprendre ce qui en fait sa force (ou au contraire sa faiblesse). Ainsi vous pourrez à votre tour employer des techniques similaires lorsque vous écrirez.

Le contexte

Avant d’analyser le texte à proprement parler, intéressez-vous à son contexte. Celui-ci donne beaucoup d’indices sur le sous-texte et permet parfois de mieux comprendre l’histoire.

Dans un premier temps faites une recherche sur l’auteur : sa biographie, où et quand il vivait, s’il y a eu des événements importants pendant sa vie et comment il s’est positionné par rapport à ceux-ci. Les contextes historique et géographique influencent grandement certains écrivains.

Ensuite penchez-vous sur les autres œuvres de l’auteur pour voir s’il évoque des thèmes récurrents ou s’il se démarque par un style particulier. Vous trouverez sûrement des éléments redondants qui vous aideront à comprendre l’auteur et donc ses écrits.

De la même façon, identifiez maintenant le contexte historique et géographique dans l’histoire. Celui-ci peut être lié au contexte réel ou non. S’il est fictif (dans le genre fantastique ou de science-fiction par exemple), il peut néanmoins refléter des événements ou problématiques réelles.

Le contexte peut aider à comprendre le message de l’auteur ; ce qu’il cherche à transmettre à travers son texte.

L’intrigue

L’intrigue est la chose la plus importante dans une nouvelle. C’est elle qu’il faut analyser en premier.

Commencez par lister tous les événements qui surviennent au cours du récit. Demandez-vous à chaque fois en quoi ils sont indispensables à l’intrigue et ce qu’ils apportent à l’histoire d’une manière plus générale. Identifiez les liens de cause à effet entre chacune des scènes.

Il faut aussi repérer le conflit principal autour duquel évolue l’intrigue. Quelles forces sont en opposition ? Quel est le problème que les personnages tentent de résoudre ? C’est le chose la plus importante et la plus intéressante dans une histoire.

Ainsi, vous serez capable d’identifier la structure de l’histoire. Notez ces cinq éléments : la situation initiale, l’événement déclencheur, les péripéties, la résolution et la situation finale. La structure crée le rythme du récit, j’en parle en détail dans cet article.

Les personnages sont les moteurs de l’intrigue, il faut donc y apporter aussi une attention particulière. Identifiez leurs traits de caractères (personnalité), leur apparence physique, la façon dont ils parlent ainsi que tout ce que l’on sait d’eux (profession, âge, passé). Tout cela est en général décrit de façon très brève dans une nouvelle, on ne développe que ce qui est indispensable à l’intrigue.

Déterminez donc quel est le rôle de chaque personnage dans l’intrigue. Pour chaque personnage, il faut identifier :

  • sa relation avec les autres personnages
  • ses motivations (pourquoi il se comporte de telle façon)
  • l’influence de ses actions
  • son évolution au cours de l’histoire.

L’atmosphère

L’atmosphère est un élément subtil dans une histoire. Il est parfois difficile de la décrire, mais elle est le résultat de plusieurs choses plus facilement identifiables :

  • Le thème. C’est l’idée que l’auteur cherche à montrer. Elle peut être liée à la morale, l’éthique, la société, etc. Le thème est en général ce que vous retiendrez de l’histoire quand vous aurez fini de la lire.
  • Le symbolisme. Les personnages ou des objets présents dans l’histoire représentent parfois des idées abstraites. L’auteur s’en sert alors comme des images pour nous faire comprendre quelque-chose. Ces images peuvent être littérales ou bien métaphoriques.
  • Le ton. Il s’agit de l’attitude de l’auteur par rapport à son histoire. Il peut être ironique, dramatique, humoristique… Il dépend du point de vue, mais aussi des différents effets littéraires comme la comparaison, la métaphore, etc.
  • Le style. Il s’agit de la façon dont l’auteur utilise le langage. Il peut être poétique, informel, etc. Il influence le ton de l’histoire.

L’atmosphère est contrôlée par l’auteur, mais la façon dont chaque lecteur la ressent est différente. C’est pour cette raison qu’il est difficile d’en parler objectivement.

Je vous ai présenté dans cet article des pistes pour analyser une nouvelle, mais vous pouvez également vous pencher sur ce qu’elle vous a fait ressentir personnellement. Pourquoi vous a-t-elle plu ou déplu ? C’est peut être le plus important, et ce qui vous servira le plus pour écrire à votre tour.

Catégorie
Tags

Derniers articles

Dans ma vie professionnelle, comme dans ma vie personnelle, j’aime me lancer […]
Écrire est une activité difficile. Cela demande de la créativité, la capacité […]
Il y a une semaine, j’ai commencé le défi du Nanowrimo. Il […]